L’histoire de Joël

La maladie s’est faufilée dans la vie de Joël et son épouse, sournoise. Dans un passé un peu flou, il y avait des pertes de mémoires récurrentes, des petites désorientations qu’on ignorait. On pensait à la fatigue puis à la dépression. On a laissé le temps s’écouler. Les indices et les inquiétudes s’accumulaient alors on a investigué et on a fini par trouver la cause : alzheimer
La souffrance de voir celui qui partageait sa vie depuis plus de 30 ans changer, se perdre dans les abîmes de la maladie et la solitude sont des épreuves.
Médicaments, antidépresseurs, accueil de jours. Aujourd’hui, le quotidien s’organise autour de rituel rassurant. Joël a su s’entourer de structures, de compétence et de soutiens dans le but de préserver un peu de répit.